LES MISSIONS DU MAÎTRE D'APPRENTISSAGE

En tant que référent professionnel, le maître d’apprentissage doit guider l’apprenti(e) dans sa découverte de l’entreprise et dans ses acquisitions de compétences, en exploitant le contexte des situations vécues dans l’environnement de travail. Pour cela, le maître d’apprentissage doit veiller à exercer correctement l’ensemble de ses missions : accueillir, accompagner, suivre et évaluer l’apprenti.

 

 

1

Faciliter l’intégration de l’apprenti(e)

  • Prévenir l’équipe de son arrivée
  • Accueillir l’apprenti(e) et lui présenter les membres de l’équipe officinale, les fonctions de chacun et lui faire visiter les locaux
  • Lui expliquer le fonctionnement, les activités et la « culture » de l’entreprise
  • Informer l’apprenti(e) de l’ensemble des règles et usages internes de l’entreprise
  • Accompagner l’apprenti(e) tout au long de son parcours

2

Assurer dans l’entreprise la formation pratique du diplôme

  • Connaître le référentiel du diplôme « BP Préparateur en Pharmacie », la répartition des enseignements entre l’entreprise et le CFA et les conditions requises pour valider l’examen.
  • Organiser et planifier le parcours de formation pratique en entreprise de l’apprenti(e) en liaison avec la progression pédagogique du CFA
  • Contrôler l’assiduité de l’apprenti(e) dans l’entreprise

3

Prendre connaissance du travail effectué au CFA

  • S’informer du parcours de formation de l’apprenti(e) au CFA
  • Aider l’apprenti(e) à faire le lien entre la théorie et la pratique professionnelle.
  • Suivre l’assiduité et les résultats de l’apprenti(e) en formation.

4

Avoir un contact régulier avec l’apprenti(e)

  • Fixer des rendez-vous fréquents pour faire le point.
  • Montrer et expliquer chaque nouvelle tâche à effectuer et en suivre la progression avec des objectifs clairement exprimés.
  • Être disponible pour répondre aux sollicitations de l’apprenti(e)

5

Évaluer le travail de l’apprenti(e)

  • Évaluer régulièrement les savoirs et les savoirs faire en situation de travail et guider l’apprenti(e) vers l’auto-évaluation.
  • Faire le point sur ce qui n’est pas acquis et définir des axes de progression.
  • Évaluer son comportement professionnel
  • En fin de formation, présenter un avis argumenté, destiné au jury de délibération du BP, sur les compétences de l’apprenti(e) en situation professionnelle.

6

Faire le lien entre le CFA et l’entreprise

  • Utiliser les moyens de communication et les outils de liaison entre le CFA et l’entreprise
  • Accueillir le formateur référent du CFA pour faire le bilan ponctuel sur le niveau d’acquisition des compétences professionnelles et scolaires de l’apprenti(e) et mettre en place, si besoin, un plan d’action pour corriger les écarts.

Inscrivez-vous à notre newsletter pour rester
informé(e) des informations liées au CFA Pharmacie

Oops, an error occurred! Code: 20210726055314aaea0c39